femmes2.jpg

PARTENAIRES

Écrit par Super User Catégorie : Vie du REFELA-Cam
Publié le 26 novembre 2018 Affichages : 79
Imprimer


Les cinq régions d’Afrique ont réélu le Maire de Bangangté comme présidente du Réseau des Femmes élues locales d’Afrique, pour une durée de 03 ans encore…

Selon des Sources concordantes, c’est à la demande de plusieurs femmes maires, et sous des encouragements de plusieurs membres du CGLUA (Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique) que Célestine Ketcha Courtes, présidente sortante du Refela, se représente aux élections organisées au cours de l’assemblée générale de ce Mercredi 22 novembre 2018, à Marrakech au Maroc, dans le cadre du 8 ème Salon des Africités. En effet le maire de Bangangté n’a pas pu être lâché pour des qualités qu’elle porte, à l’instar de sa volonté ardente de mettre les préoccupations et les priorités des femmes au cœur des politiques et stratégies des collectivités locales, intégrant la protection de l’enfance et de la jeunesse, et les questions de l’autonomisation économiques des femmes et de la promotion de l’égalité de genres. Selon le maire de Mayo Oulo dans le Nord du Cameroun, « beaucoup de choses ont été faites en ce mandat qui s’achève… Ketcha courtès a encore beaucoup à donner en 03 ans. »

Africités : Un rendez-vous continental.

Africités, l’événement panafricain phare de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-Afrique), a lieu tous les trois ans dans l’une des cinq régions du continent. Ce salon qui  mobilise les communautés et les autorités locales ainsi que les institutions financières, les organisations de la société civile et les partenaires au développement à l’échelle continentale et internationale, vise à définir des stratégies partagées pertinentes pour l’amélioration des conditions de vie au niveau local et Contribuer à la paix, à l’intégration et à l’unité de l’Afrique en partant des territoires.

Pour ce 8ème Salon, Africités 8  qui se déroule du 20 au 24 novembre 2018, le Sommet  compte réunir à Marrakech plus de 5000 participants,  acteurs de la vie locale du continent et partenaires issus d’autres régions du monde : ministres en charge des collectivités locales ; ministres du logement et du développement urbain ; ministres de la fonction publique ; autorités et élus locaux ; responsables des administrations locales et centrales ; organisations de la société civile ; associations et syndicats ; opérateurs économiques des secteurs publics et privés et de l’économie sociale/solidaire ; chefs traditionnels ; chercheurs et universitaires ; agences de coopération internationale. Au rang de ses élus locaux, le Refela est le catalyseur de prise en compte des femmes dans les cercles de décisions.

Le Refela : Une mission, une vision.

Créé à l’issue du Premier Forum des Femmes Elues Locales d’Afrique, tenu à Tanger (Maroc) du 08 au 11 mars 2011, le Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA) est aujourd’hui partie intégrante de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique). Il représente les Femmes Elues Locales d’Afrique au sein de la Commission des Femmes de l’Organisation Mondiale des Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU).
Le REFELA réunit toutes les femmes exerçant une fonction élective au sein des collectivités locales. Il est composé des femmes élues locales des 5 régions d’Afrique : Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est, Afrique Centrale et Afrique Australe.
Au fil des ans ses actions sont cohérentes, et s’orientent généralement sur une vision en faveur de la promotion du leadership féminin au sein des collectivités locales où le nombre de femmes occupant des postes de responsabilité au niveau politique et administratif demeure encore très faible : Le leadership des femmes dans la collectivité locale, et  la lutte pour la protection des femmes contre toutes formes de violence.

Encore Ketcha Courtès à la présidence …

Selon le bilan portant sur le mandat qui s’est achevé en cette année 2018, il est visiblement clair que Célestine Ketcha Courtès a réussi à Développer et renforcer le Refela en vue de faciliter l’échange des meilleures pratiques et de promouvoir l’apprentissage par les pairs entre ses membres, ainsi que le portage de la voix des élues africaines partout où cela s’avère nécessaire. Le maire de Bangangté a lutter pour Le développement et le renforcement de REFELA en tant que réseau qui influe sur les conditions de vie et sur la sécurité des femmes, des enfants et de la jeunesse dans les collectivités locales africaines, mission brillamment accompli avec un bureau parfois déboussolé.
L’assemblée générale élective du Refela tenue ce 22 Novembre dans la salle des plénière de Africité 8, a révélé la maturité politique et surtout la maitrise des  femmes des 05 régions d’Afrique, quand on parle de bonne gouvernance. A quelques minutes du vote, des candidatures spontanées pour la présidence du Refela sont déclarées, et  entretenues dans l’ombre par un duo de Camerounaises chargées de mission pour déstabiliser le pays de Paul Biya à ce rendez-vous continental.

Plus de peur que de mal, la vision collective des élues locales et les objectifs du Refela prendront le dessus, et le Maire de Bangangté sera réélue pour un deuxième Mandat a la tête du Réseau, dans une ambiance qui a donné une chaleur indescriptible dans la salle.

C’est reparti …

La structure de gouvernance du Refela est organisée sur le même modèle que la gouvernance de CGLU-Afrique, avec dans chaque  pays membre, un Refela-national, dans les régions africaines un Refela Régional, et au niveau continental le Refela.

Le bureau est constitué de 15 membres à raison de 3 représentantes par région africaine. A la présidence, Célestine Ketcha courtès sera assistée de 04 vice-présidentes issues des autres régions :     (1ère VPte Mme Fatna El Khiel du Maroc ; 2ème V.pdte Mme Macoura Dao de la Côte d’Ivoire ; 3ème V.pte Mme Katrina Shimbulu, de la Namibie ; 4ème V.pdte Mme Irma Juliandresn, de Madagascar).

Le Maire de Bangangté et son bureau sont activement attendus sur les chantiers de réflexion ou on parle encore des questions qui intéressent spécifiquement les femmes élues locales, ou encore celle qui concernent la gouvernance locale en général. La commune de Bangangté après le 1er National décerné par le Feicom au Cameroun, a déjà reçu un prix des Nation Unies. Le mandat qui s’est à nouveau ouvert à Marraketch s’achèvera dans 3ans. A ce salon Africité 8, la présidente réélue du Refela procèdera au lancement officiel de la Campagne des villes Africaines sans enfants de la rue, sous la présidence de son Altesse la Princesse Lalla Meriem du Maroc. Un début de mandat sous une couronne.

Fait notoire à relever, c'est l'entrée au Bureau du REFELA, de la Maire d'Angossas (Est-Cameroun), Anne Marie TSITSOL, par ailleurs membre du bureau du REFELA-Cam. Elle fait partie des 9 membres de la Région Afrique-centrale rémarquée pour son dynamisme et son leadership à la tête de sa Commune.

INTERCOMMUNALITE

Avis aux Femmes Maires: bien vouloir proposer des évènements dans vos Communes respectives en cliquant sur l'image ci-dessus. Rassurez-vous de disposer d'un compte sur ce site, ou alors créez-le en cliquant l'image.

RESEAUX SOCIAUX

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Nos partenaires

aimf_logo.jpg

NOS MEMBRES

  • Mme Ngoa Marie T.

    Maire d'Akono

  • Mme Samba Judith E.
    Mme Samba Judith E.

    Maire de Ngoyla

  • Mme Mpans Gisèle Rose
    Mme Mpans Gisèle Rose

    Maire de Doumé

  • Mme Mbock Marie Pascale
    Mme Mbock Marie Pascale
  • Mme Noah Marie Angèle
    Mme Noah Marie Angèle

    Maire de Afanloum

  • Mme Yaffo Ndoe Esther
    Mme Yaffo Ndoe Esther

    Maire de Garoua-Boulaï

  • Mme Arroye Betou Ursule
    Mme Arroye Betou Ursule

    Maire de Kon-Yambetta

  • Mme Iselle Elisabeth Bekomba
    Mme Iselle Elisabeth Bekomba

    Maire de Mundemba

  • Mme Bongwa Caroline Bi
    Mme Bongwa Caroline Bi

    Maire de Bamenda I

  • Mme Etongo Grace Mbeng
    Mme Etongo Grace Mbeng

    Maire de Bamusso

  • Mme Hamadou Gnakoyoum Zahra
    Mme Hamadou Gnakoyoum Zahra

    Adjointe Maire de Maroua 1er

  • Mme Akete Endamane Dibol
    Mme Akete Endamane Dibol

    Maire de Mintom

Agenda - Calendrier

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nos amis sur FB

SFbBox by cox plate

Carte Communale

Coopération

Association des Maires de France

VISITEURS

29308

NEWSLETTER

TELECHARGEMENTS

IDENTIFIEZ-VOUS

Réservé aux Femmes Maires justifiant d'un compte.



You are here:   AccueilVie du REFELA-CamGOUVERNANCE LOCALE : Célestine Ketcha Courtès permet au Cameroun de se maintenir à la tête du REFELA

LIENS UTILES

NOS CONTACTS

BP: 18 Bangangte
Email: refelacam@yahoo.com
Tél: +237 677 60 29 24
Fax: +237 243 41 13 24

ENTRER UN MOT

Le site du REFELA-Cam est conçu et réalisé par le département communication la Commune de Bangangté