femmes2.jpg
Écrit par Commune de Bangangté Catégorie : Vie du REFELA-Cam
Publié le 31 juillet 2017 Affichages : 166
Imprimer

Le 27 Juillet 2017 dans la salle des délibérations de la Commune de Bangangté, Le Préfet Haman Oumarou Wabi présidait le Tout 1er Comité de Pilotage de l'important projet « Femmes et énergie durable : Appui au réseau des femmes Maires du Cameroun (Refela-Cam) ». Pour sa première sortie de Réunion d'action de Développement local, Le nouveau Sous-préfet de Bangangté, Monsieur Mbamdja Ndjoh Aurelien accompagnait le Préfet du Ndé.

5 Femmes Maires seront au rendez-vous : Angossas dans l'Est du Cameroun, Mintom dans le Sud du Pays, Afanloum dans Le Centre, Mbengwi Du Nord- Ouest, Maroua 1er du grand Nord, Fokoué et Bangangté pour l'Ouest. Bangangté sera donc le temps du Comité de pilotage (COPIL), la capitale de l’électrification Solaire du Cameroun.

En effet c'est quoi le Projet ENERBA ? Ce beau projet d'éclairage est né de la volonté de la Presidente du Refela-Cam d'aller à la Cop21 baptisée "Cop des Solutions", avec des projets concrets en lien avec les Accords de Paris sur le Climat. Invitée par Anne Hidalgo pour l'examen des solutions proposées par Jean-Louis Boorlo à travers l'Association Énergies pour l'Afrique en Avril 2015, Mme Le Maire Conduira une Délégation de 23 Femmes Maires avec chacune un projet innovant dans le secteur de l'Energie Renouvelable. 17 projets seront retenus après le coaching de Pierre Baillet, Secretaire Permanent de l'AIMF et le Premier Tour de table des Partenaires permettra de lever 700.000 euros sur un budget de 1.500.000 euros. La belle aventure va démarrer avec 2 Villes Pilotes : Fokoué et Bangangté. Les premiers Partenaires seront donc L'AIMF, La Fondation Veolia et les Villes bénéficiaires à travers le Feicom.

À la Faveur de la Cop22, La Presidente qu'accompagnaient encore 20 Femmes Maires va signer une convention cadre avec le Ministère de l'Environnement Français représenté par Ségolène Royal pour un Financement de 500.000 Euros à travers l'ADEME. Ce Financement va donc permettre la mise en œuvre de la phase 2 du projet avec 5 nouvelles Communes. La rencontre de ce 27 Juillet était donc l'occasion d'évaluer le chemin parcouru depuis le démarrage du projet à Fokoué et Bangangté, D’harmoniser les approches de gestion du programme « Femmes et Energie Durable » ; De prendre des dispositions et des résolutions pour les actions en cours, notamment la facilitation du déroulement des missions des bureaux d’études retenues pour les études de faisabilité technique et environnementale ; De préparer l’étape de la sélection d’entreprise pour les travaux (définir les modalités de passation des marchés pour les travaux dans les Communes de Bangangté et Fokoué et de lancer la phase 2.

Dans cette salle pleine, après exécution de l’hymne national, Madame Célestine Ketcha Courtès Présidente du Refela-Cam et Maire de la Commune de Bangangté prendra parole pour souhaiter la bienvenue à Monsieur le Préfet du Ndé, aux Conseillers municipaux, aux chefs de quartiers,  aux sectoriels et surtout à ses sœurs Maires des communes bénéficiaires de la manne solaire que l’AIMF, la Fondation Veolia, et l’ADEME ont mis à leur disposition. 328 millions Fcfa, c’est la somme qu’il faudra débourser pour éclairer à l’aide de l’énergie solaire les Communes de Afanloum, Angossas, Mayo-Oulo, Mintom et Mbengwi. Elle  remerciera Tour à Tour le Chef de l’Etat S.E M Paul Biya qui en favorisant la mise en œuvre de la décentralisation dans notre pays a permis que de telles Coopérations se nouent directement avec Les Communes pour atteindre les populations bénéficiaires. Dans le même ordre, elle va aussi transmettre sa gratitude à Monsieur René Emmanuel Sadi, Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation appelé le « coach des femmes maires », qui en les mettant en mission aux Cop 21 et 22 a rendu possible la levée de ces fonds. Madame le Maire Célestine Ketcha a salué la présence de ses sœurs Maires, ce qui témoigne dira-t-elle de l’intérêt qu’elles accordent à ce projet innovant qui adresse  des défis climatiques et les ODD N°5, 7 et 13. Pour l’ODD N°5 recommande « De parvenir à l’égalité des sexes, autonomiser toutes les femmes et les filles », l’ODD 7 demande « D’assurer l’accès à des services énergétiques pour tous, modernes, abordables, durables et fiables » et l’ODD 13 « Promouvoir des actions à tous niveaux pour lutter contre le changement climatique ». Selon la Présidente du Refela, s éclairer à l’énergie solaire, c’est contribuer à la bataille planétaire contre le réchauffement climatique et l’émission des gaz à effet de serre qui correspond à l’une des principales résolutions de la Cop 21 tenue à Paris dans la capitale française. Pour terminer, elle va annoncer la tenue du deuxième comité de pilotage en Octobre 2017 avec la participation des partenaires financiers internationaux qu'elle a remercier infiniment avant de dire Son souhait de mettre ce Comité sous le haut patronage de Monsieur René Emmanuel Sadi, le « coach » des lionnes indomptables de la décentralisation.

Les cadres techniques du projet dans les Communes de Bangangté et de Fokoué vont présenté l’aspect technique du projet et ses contours. Cette présentation fortement appréciée a rassuré les participants du sérieux et de l’obligation de résultat qui accompagnent ce projet.

Monsieur Oumarou Haman Wabi, Préfet du Ndé et dernier orateur a salué avec une profonde gratitude, son Maire Madame Courtès pour les efforts inlassables qu’elle met pour lever les obstacles sur la voie du développement de sa Commune et de celles des autres Communes dirigées par ses « sœurs ». Une fois encore, la tutelle de la Commune de Bangangté, Monsieur Oumarou Haman Wabi va lui-même rappeler à l’assistance que Bangangté est la ville la plus propre de la Région, la Commune certifiée Iso 26 000 avant de dire toute sa satisfaction à l’adresse des femmes maires des Communes suscitées, engagées dans le train du développement avec leurs populations respectives. Le même sentiment sera adressé aux partenaires financiers engagés et qui accompagnent Madame Célestine Ketcha Epse Courtès et le Refela-Cam pour le développement durable, notamment l’AIMF, la Fondation Veolia, le Feicom et l’ADEME. En acceptant de parrainer et de présider personnellement cette première assisse du comité de pilotage, Monsieur le Préfet a reconnu que c’est un devoir, mieux encore une responsabilité d’accompagner, de soutenir les efforts d’une « Femme » à la réussite de ce projet.

Cette allocution du Préfet venait mettre un terme à cette première partie du programme. Après la photo de famille et la rencontre avec la presse, les travaux en commission pouvaient commencer. Au total, trois commissions ont été constituées, chacune d’elle au terme des échanges a restitué son rapport.  Le groupe de travail constitué des 05 Communes nouvellement retenues dans le projet a livré une copie liée aux réalités locales. Le groupe de travail de Bangangté a rendu sa copie dont les recommandations portant sur Les rapports techniques des bureaux d'études et Les projets de DAO. Il en a été de même pour Le groupe de travail de Fokoué. Cette méthode de travail participative et inclusive a permis à l'ensemble des Participants ( Chefs de quartiers, Sectoriels, société civile, Medias ET Maires) de s'approprier ce projet.

Avant de se quitter, deux temps forts ont marqué la fin des travaux. D’abord Madame Anne Marie Tsitsol, Maire d’Angossas et porte-parole du groupe des cinq a dans une allocution brève, remercié Madame le Maire Courtès, et regrette que Madame le Maire soit combattue chez elle, elle a profité pour mettre en garde les populations de Bangangté en ces termes : « Je n’ai pas de mots écris, mais ce que je dirai me vient du fond du cœur. Nos Remerciements à Mme la Présidente, Vous qui nous avez organisé aux lendemains de notre élection en Réseau. Mme le Maire, notre présidente, tu nous tires toujours vers le haut. Si Madame Courtès n’avait pas existé, il aurait fallu la créer. Si Madame Courtès n’avait pas existé, beaucoup d’entre nous n’auraient jamais voyagé pour l’étranger. Populations de Bangangté, vous avez une perle en or. Nul n’est prophète chez soi, nous savons ce qu’elle représente pour nous, et pour le Cameroun. C’est une perle rare, sachez la garder. Madame le Maire, ma Commune est complètement dans le noir ; les premières lucioles viendront de ce projet d’éclairage solaire. 07 lampes pour ma Commune sont très insuffisantes, s’il vous plaît faites quelque chose, je voudrais vous dire Madame le Maire, vous qui êtes assise aux côtés de Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, que Dieu Tout-puissant vous garde toutes les deux. Merci, merci, merci, merci, merci à Mme Anne Hidalgo, merci à Madame Ségolène Royale, merci à Jean Louis Borloo, merci à tous les partenaires, merci à notre Président Paul Biya, merci à maman Chantal Biya, notre présidente d’honneur. Flattée par ses paroles reconnaissantes, aimables et empreintes d’humilité, Célestine Ketcha, va également répondre par ces mots : « Merci Mme le Maire, merci mes amazones, merci mes sœurs, nous allons faire une motion de remerciement à nos partenaires » Fin de citation. L’appel du berger à la bergère a tenu ses promesses.

Convaincues de ce que l’énergie est un facteur de développement, les femmes Maires savent plus que quiconque que le développement de leur ville dépendra de la quantité et de la qualité de l’énergie servie.

 

www.communedebangangte.net

INTERCOMMUNALITE

Avis aux Femmes Maires: bien vouloir proposer des évènements dans vos Communes respectives en cliquant sur l'image ci-dessus. Rassurez-vous de disposer d'un compte sur ce site, ou alors créez-le en cliquant l'image.

RESEAUX SOCIAUX

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Nos partenaires

NOS MEMBRES

  • Mme Ngoa Marie T.

    Maire d'Akono

  • Mme Samba Judith E.
    Mme Samba Judith E.

    Maire de Ngoyla

  • Mme Mpans Gisèle Rose
    Mme Mpans Gisèle Rose

    Maire de Doumé

  • Mme Mbock Marie Pascale
    Mme Mbock Marie Pascale
  • Mme Noah Marie Angèle
    Mme Noah Marie Angèle

    Maire de Afanloum

  • Mme Yaffo Ndoe Esther
    Mme Yaffo Ndoe Esther

    Maire de Garoua-Boulaï

  • Mme Arroye Betou Ursule
    Mme Arroye Betou Ursule

    Maire de Kon-Yambetta

  • Mme Iselle Elisabeth Bekomba
    Mme Iselle Elisabeth Bekomba

    Maire de Mundemba

  • Mme Bongwa Caroline Bi
    Mme Bongwa Caroline Bi

    Maire de Bamenda I

  • Mme Etongo Grace Mbeng
    Mme Etongo Grace Mbeng

    Maire de Bamusso

  • Mme Hamadou Gnakoyoum Zahra
    Mme Hamadou Gnakoyoum Zahra

    Adjointe Maire de Maroua 1er

  • Mme Akete Endamane Dibol
    Mme Akete Endamane Dibol

    Maire de Mintom

Agenda - Calendrier

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nos amis sur FB

SFbBox by cox plate

Carte Communale

Coopération

Association des Maires de France

VISITEURS

20504

NEWSLETTER

TELECHARGEMENTS

IDENTIFIEZ-VOUS

Réservé aux Femmes Maires justifiant d'un compte.



You are here:   AccueilVie du REFELA-CamElectrification Renouvelable : 05 nouvelles Communes intègrent le projet « Femmes et énergie durable : Appui au Réseau des Femmes Maires du Cameroun», piloté par l'AIMF. Bangangté reçoit le tout 1er Copil.

LIENS UTILES

NOS CONTACTS

BP: 18 Bangangte
Email: refelacam@yahoo.com
Tél: +237 677 60 29 24
Fax: +237 243 41 13 24

ENTRER UN MOT

Le site du REFELA-Cam est conçu et réalisé par le département communication la Commune de Bangangté