Atelier d’élaboration du plan d’actions des Femmes Maires du Cameroun pour la promotion de la vaccination de routine dans les Communes.

Écrit par REFELA-Cam Catégorie : Vie du REFELA-Cam
Publié le 2 octobre 2014 Affichages : 23796
Imprimer

Après deux jours de formation à l’IAI, les Femmes Maires ont tenu le pari d’accompagner l’OMS dans sa mission de sensibilisation, d’éducation et d’utilisation du vaccin de routine.

Depuis la première rencontre tripartite entre le Ministère de la Santé Publique, L’OMS Cameroun et les Femmes Maires, les bases d’une coopération se sont progressivement confirmées au gré des rencontres entre le régulateur de la Santé dans le Monde et les amazones du Développement durable au Cameroun.

Cette cérémonie placée sous la présidence de Dr Cheumaga à vue la participation du Sous-directeur de la vaccination, du Secrétaire permanent adjoint du PEV et de ses techniciens, de Madame le Représentant de l’OMS, Dr Charlotte Faty Ndiaye assistée de ses collaborateurs du programme de vaccination, des représentants de l’UNICEF et de Sabin vaccin Institute et des membres de la plateforme des Organisations de la Société Civile (PROVARESSC).

Plusieurs allocutions ont été prononcées. Pour l’essentiel, c’est la volonté des Femmes Maires portée par la Première Dame du Cameroun, Madame Chantal Biya, qui est leur Présidente d’Honneur et Marraine de la vaccination depuis le 29 Mars 2014, de porter le flambeau haut dans leur Commune et au-delà.
Divers points étaient à l’ordre du jour de l’atelier qui s’est tenu le 24 Septembre 2014 à Yaoundé dans la salle de conférence du Hilton Hôtel. Cet atelier majestueusement organisé par la Représentante de l’OMS Dr Charlotte Faty Ndiaye et ses collaborateurs avait pour objectifs majeurs, d’élaborer le plan d’action du REFELA-Cam pour la promotion de la vaccination de routine. Pour accompagner ce travail, la méthode consistait à parcourir des revues documentaires, organiser des présentations en plénière suivi des travaux de groupe et restitution. La représentation de l’OMS au Cameroun en a profité pour présenter aux Femmes Maires les performances vaccinales du Cameroun en général et de leurs communes respectives en particulier.

Les travaux de groupe ont porté sur l’analyse de la situation des vaccins dans les Communes représentées notamment avec l’identification des problèmes majeurs limitant l’intérêt des populations pour la vaccination, leurs causes et les solutions proposées. Il a été également question pour chaque groupe de définir clairement les activités prioritaires susceptibles d’accroître l’intérêt des populations pour la vaccination et d’élaborer des plans d’actions, qui par la suite seront consolidées. Les principales stratégies envisagées étaient le plaidoyer, la mobilisation sociale et la communication pour le changement de comportement et de mentalité.

Signalons que cette rencontre en plus d’avoir vu la participation des Femmes Maires à ce programme, leur implication dans leurs Communes, leur partage d’expérience, a été l’opportunité d’enregistrer un vidéogramme avec les Maires présentes pour la sensibilisation de la population sur l’importance de la vaccination. Ce fût aussi l’occasion pour elles de rédiger une correspondance adressée au Président du Sénat et à la première Dame Chantal Biya, séance tenante : sous forme de « Déclaration de Yaoundé » pour l’adoption d’une proposition de loi sur le finance durable de la vaccination au Cameroun au bénéfice de nos enfants.